Spread the love

VV« Le conseil juridique est victime d’injustice, de marginalisation et de brimade au Bénin ». C’est en termes que ses membres ont exprimé leur coup de gueule ce jeudi 25 Juin 2015 lors d’une conférence de presse organisée à la bourse du travail de Cotonou.

La sortie médiatique des conseils juridiques du Bénin est selon son Président Richard Kakanakou, l’expression d’un ‘’Ras le bol’’ face au traitement qui est fait à leur corporation et à l’absence d’une réglementation régissant ce secteur. Ils trouvent en effet : « inadmissible que dans une République, une infirme frange de Justice d’une profession donnée fut-elle protégée, veuille s’arroger à elle seule le monopole de la consultation juridique ». Refusant ainsi d’être marginalisés notamment par le corps des avocats, les conseils juridiques ont exprimé l’urgence d’une réglementation pour leur corporation. Ils ont également fait mention du fait qu’: « il se trouve actuellement sur la table des députés une loi qui, si elle est votée dans son état actuel risquerait de ne pouvoir être observée, et d’occasionner de graves soulèvements ». De ce fait, ils ont lancé un appel à l’endroit des députés de la 7e législature les invitant à : « une vigilance accrue lorsque ladite proposition de loi passera en plénière, afin de lui réserver massivement un cuisant rejet ». Un cri de cœur a été également lancé à l’endroit du Président de la République et du garde des sceaux. Il est à rappelé que le conseil juridique s’est constitué en association depuis 1996 sous la dénomination Uncjb (Union Nationale des Conseils Juridiques du Bénin).

Inès Zounnon