Spread the love

oro-culteLe conseil communal d’Akpro-Missérété  suspend jusqu’à nouvel ordre le culte Oro dans toute la commune. Les actes de violences posés par ces adeptes lors de la célébration de la fête Oro sont  les principales  raison de cette décision. A en croire Michel Bahou, maire de la commune d’Akpro-Missérété, ces adeptes profèrent des menaces de morts à certains citoyens de cette localité. Ils réclament par exemple la tête du chef du village de Tchian pour construire une foret sacrée. Les adeptes du culte Oro créant la panique au sein de la population notamment dans l’arrondissement de Katagon auraient également empêché une femme en travail  pendant deux à se rendre à la maternité. Cette femme a eu la vie sauve grâce aux forces de l’ordre.

Laure ASSANKPON (Stag)