Spread the love
Nouhoum Bida justifie son refus de participer au débat sur l'Ortb
Nouhoum Bida justifie son refus de participer au débat sur l’Ortb

Le débat contradictoire annoncé à grand renfort sur la télévision nationale entre le député Bida Youssoufou des Fcbe et Joseph Djogbénou, président d’honneur du parti « Alternative citoyenne » n’aura plus lieu. Après le désistement du deuxième pour des raisons de voyage, le premier n’a plus voulu participer. Dans une correspondance, Bida Youssoufou s’est expliqué sur son refus

 

 He YOUSSOUFOU Bida                                   Cotonou le 21 mars 2015
Porte Parole des FCBE
02 BP 651 Cotonou
Tél: 90 06 03 23

A
Monsieur le Directeur Général de l’ORTB
Att: Directeur de la Télévision
Objet  : A/S de mon invitation pour le débat avec
DJOGBENOU Joseph
Monsieur le Directeur Général,
Suite à mes échanges téléphoniques avec la Rédaction de la Télévision Nationale, m’invitant à un débat contradictoire sur la révision de la Constitution du 11 décembre 1990 avec Monsieur Joseph DJOGBENOU, Président d’honneur du Parti Alternative Citoyenne, je suis au regret de ne plus participer à l’émission après le désistement presque à la veille  de mon contradicteur.

En effet, c’est depuis le lundi 16 mars 2015, que j’ai été contacté par la rédaction pour prendre part à cette émission qui devrait avoir lieu le dimanche 22 mars 2015 à partir de 21 heures. J’ai donné mon accord de principe pour ma participation. Grande a été ma surprise d’être contacté ce samedi 21 mars par la même rédaction, m’informant du désistement de mon contradicteur sous prétexte qu’il aurait voyagé. Alors   que nous avions tous deux donné notre accord au départ. Accord que nous avons confirmé vendredi 20 mars 2015. Ce qui a certainement dû permettre à l’ORTB de publier le programme sur son site Internet. Pour ma part, je trouve suspect ce désistement de dernière minute de mon contradicteur. Je ne compte pas cautionner une telle entreprise.

Toutefois, je réaffirme mon entière disponibilité à participer au débat avec Joseph DJOGBENOU si celui- ci est toujours d’accord. Au cas où il ne le serait pas, je prie respectueusement  l’ORTB de publier la présente lettre sur ses canaux de communication, ceci  pour informer le public de ma bonne foi et de ma détermination à éclairer l’opinion publique sur la nécessité de la révision de la Constitution béninoise.

Je mets au défi quiconque qui démontrera preuve à l’appui que cette révision constitutionnelle entraînera une nouvelle République et par ricochet permettra au Chef de l’Etat, Boni YAYI de briguer un troisième mandat.

Dans l’espoir d’être bien compris, veuillez recevoir, Monsieur le Directeur Général, l’expression de mon attachement pour le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie au Bénin.
He Bida YOUSSOUFOU

Ampliations:
1- MCTIC
2- HAAC
3- CNPA
4- UPMB
5-ODEM