Spread the love
Jean-Jacques Golou
Jean-Jacques Golou, Dg de Coris Bank

L’agence de notation Standard and  Poor’s a attribué au Bénin la note B+. Ce qui constitue à en croire, le Directeur général de Coris Bank, Jean-Jacques Golou, l’une des meilleures notes pour un pays de l’Afrique subsaharienne. « C’est un indicateur important, parmi tant d’autres pour les marchés financiers internationaux, pour déterminer la prime de risque à ajouter à un taux de référence pour financer un pays ». Cette note a pour avantage direct, la mobilisation des ressources financières à moindre coût sur le marché, la réduction de la dette intérieure et la possibilité d’obtenir des ressources additionnelles pour le financement des projets. La note de Standard and Poor’s vient couronner les efforts du gouvernement pour l’assainissement des finances publiques et les réformes courageuses engagées par le gouvernement du Président Talon. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette note favorable attribuée au Bénin. Les réformes initiées par le gouvernement auront certainement un impact positif sur l’économie béninoise à long terme et rassurer sur sa capacité à honorer ses engagements. L’Etat béninois a une bonne signature et est capable de mener une bonne politique économique durable à travers les efforts de diversification de l’économie et la politique d’investissement en cours. Egalement, la gestion macroéconomique et l’amélioration de l’ajustement budgétaire se poursuivront. La note indique également les prévisions selon lesquelles l’activité économique du pays et sa situation extérieure et budgétaires se renforceront dans les années à venir. La politique de diversification agricole mise en place par le gouvernement va doper les exportations et réduire la dépendance économique vis-à-vis du Nigéria. Standard and Poor’s est une agence de notation américaine. Elle fait partie de l’une des trois principales agences de notation mondiale.  La notation est basée sur des critères quantitatifs et qualitatifs et repose sur 5 piliers : cadre institutionnel, la gouvernance, la structure économique et les perspectives de croissance, les comptes extérieurs, le cadre budgétaire et la flexibilité monétaire.

 AT