Spread the love
elias2
Jean-Baptiste Elias

Un séminaire international sur les crimes transnationaux organisés réunit depuis ce matin à Cotonou, les responsables des organisations de la société civile. Cette rencontre est une initiative du front des organisations nationales contre la corruption (Fonac) avec l’appui financier de l’USAID.

Pendant cinq jours, les participants venus de cinq pays de l’Afrique de l’Ouest vont échanger autour du thème : les crimes transnationaux organisés : une menace croissante pour l’Afrique de l’Ouest. Jean Baptiste Elias, président du Front des Organisations Nationales contre la Corruption (Fonac) a évoqué que le présent séminaire va permettre aux participants d’enrichir leurs expériences en matière de lutte contre les crimes transnationaux organisés et la corruption. Il a notifié ses attentes à l’ouverture du présent séminaire. «  Nous attendons donc de ce séminaire, la mobilisation de l’opinion nationale sur les mesures et les menaces causées par les crimes transnationaux organisés pour la bonne gouvernance du développement économique de la sous région ouest africaine ».

Fortuné Luc olivier Guézo représentant du ministre de la justice a dans son discours fait remarquer que les activités criminelles transnationales se sont considérablement développées ces dernières années au Bénin. A cet effet, il est important pour les organisations de la société civile de travailler de commun accord avec le FONAC. Cette complicité permettra de lutter efficacement contre la corruption.