Spread the love
tigri-alassane
Le Sg Alassane Tigri

A travers une lettre signée par le secrétaire Général du gouvernement, l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) est instruit pour faire la lumière sur le supposé détournement des huit (8) milliards par le président Yayi Boni dénoncé par le député Janvier Yahouédéou.

 Suite aux déclarations du député Janvier Yahouédéou le 9 juin dernier à l’Assemblée Nationale, qui accuse le président de la République Yayi Boni, d’avoir détourné huit (8) milliards de francs dans l’Affaire Icc service, le gouvernement à travers une lettre, instruit, l’ANLC de faire la lumière sur cette affaire. Le gouvernement saisit l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption d’exiger du député Janvier Yahouédéou, les preuves de ses accusations aux fin de situer l’opinion publique sur les dessous de cette affaire. L’exécutif par cette démarche tient à ce que la vérité soit rétablie.