Spread the love

MEDIATEUR-TOGOLe médiateur de la République du Togo Awa Nana Daboya qui est à sa deuxième visite au Bénin s’est entretenu hier mercredi 12 août, avec son homologue béninois Joseph Gnonlonfoun. Cette rencontre a pour but de s’inspirer de l’expérience du Bénin en matière de médiation institutionnelle. Les échanges se sont déroulés au siège du médiateur de la République à Porto-Novo.

La rencontre des deux personnalités a commencé par un tête-à-tête. Joseph Gnonlonfoun, le médiateur de la république béninoise a ensuite eu une séance de travail avec son hôte et sa délégation. Awa Nana Daboya est satisfaite de la rencontre : «la séance de travail m’a permis ainsi qu’à ma délégation non seulement de nous informer de l’expérience béninoise en matière de médiation institutionnelle mais ensuite de nous imprégner de l’organisation et du fonctionnement du médiateur de la République du Bénin instituée en 2009 pour améliorer l’état de droit et la gouvernance administrative. Les missions de l’institution, sa saisine et son auto-saisine, la procédure de traitement des réclamations des citoyens en tant qu’intercesseur gracieux entre l’Etat et les populations, ont été expliquées à la délégation » a-t-elle laissé entendre. Cette visite a permis également aux deux médiateurs de la République de faire le point de la participation de leurs pays respectifs à la conférence de l’Association des médiateurs de l’espace Uemoa prévue pour se tenir à Bamako au Mali du 10 au 11 septembre prochain. Cette participation sera l’occasion pour les médiateurs de la République des huit pays de l’Uemoa de se pencher sur les difficultés d’application des directives de l’Uemoa concernant la libre circulation des personnes et des biens. L’harmonisation des frais d’inscription des ressortissants des Etats membres de l’UEMOA dans les universités publiques de l’espace communautaire sera également abordée au cours de la conférence qui se tiendra à Bamako. Satisfaite de tout ce qu’elle a appris au Bénin, Awa Nana Daboya a promis mettre à profit dans son pays, l’expérience béninoise du médiateur de la République.

Judith Rolande Capo-Chichi