Spread the love

On vous l’avait bien dit, mon neveu Jo l’Indien qui a hérité de la médiature de la République, par imposition de mon cousin Tata DJEREGBE, n’est pas, pour ne pas dire plus, un médiateur heureux. On ne sait même plus si son machin existe et peut-être que le docteur de TCHAOUROU, doit l’aider en lui organisant aussi, le folklore annuel qui permettait à son successeur de faire devant tout le gotha de la République au palais du peuple de la Marina, un bon discours et une remise de rapport d’ activités annuel (vite jeté à la poubelle après) .

En attendant, pour tromper l’ennui, FlèVè (l’autre sobriquet de Gnonlonfoun Joseph)a décidé de faire un peu comme son chef YAYI, en initiant une ballade à l’intérieur du pays. Je l’ai vu hier à TOCOUNTOUNA où je vous le certifie, le Tchoukoutou est excellent.

Mais le vrai problème du médiateur de la République que TEVOEDJRE donna à YAYI, est qu’il traine encore une trop forte odeur du sulfureux K.O de 2011. Son curieux et il paraît, sonnant coup de sifflet trébuche encore dans les mémoires. C’était bien la toute première fois qu’on voyait un président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) jouir, si incongrument, devant caméra, des résultats qu’il proclame. Le sifflet qu’il a utilisé ce funeste soir pour, dit-il, siffler la fin du match, depuis les jardins de sa maison, doit être rangé au musée des horreurs de la démocratie…Surtout que quelques semaines après, on verra le président de la CENA dont le sifflet de provocation aurait pu faire basculer le BENIN dans la violence, s’aligner sagement pour aller voter à l’ambassade de FRANCE, car le médiateur de la République du Bénin est un citoyen Français !

Donc, si le Chaos yayiste de 2011 qu’il a organisé devait nous emporter dans un bain de sang, pour paraphraser Feu Monseigneur de SOUZA, un avion français serait venu se poser sur la piste (si possible sur sa piste, sa respectable calvitie) pour l’évacuer !

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes Behhh pour YAYI, il a son médiateur de la République qui est Meuhhhh!

Ne pleurez pas les enfants …A la prochaine !

 

Votre Oncle AGBAYA