Spread the love

assemblée-benin1Les listes des députés membres des commissions d’informations, d’enquête et de contrôle relatifs aux dossiers Maria Gléta et le Fonds d’aide à la culture sont connues depuis quelques heures. La répartition des élus dans ces deux commissions a été faite lundi 3 juillet 2017.

Parmi les parlementaires de la commission sur le dossier Maria Gléta figurent Dakpè Sossou, Adjibadé Koussounda, Yibatou Sanni Glèlè, Mohamed Gibigaye Rachidi Gbadamassi ou encore Benoît Dègla. Ces députés auront notamment à vérifier  la légalité et les modalités des procédures d’appel d’offres du projet Maria Gléta, les raisons et la légalité des avenants des marchés de base. Pour ce qui est du Fonds d’aide à la culture on note entre autres la présence de Orden Alladatin, Nourénou Atchadé, Paul Gbénou ou Aké Natondé. La mission de ce groupe sera de passer en revue la gestion administrative, comptable, technique et financière du Fonds de 2008 à 2016. Selon le directeur des services législatifs de l’assemblée nationale Isaac Fayomi, ces commissions d’enquête aboutissent généralement à une poursuite judiciaire. L’un des préalables avant le démarrage des travaux de ces commissions ou avant leur constitution, c’est la vérification de l’existence d’une procédure judiciaire en cours à ajouté Isaac Faayomi au micro de Océan Fm. Les deux commissions ont 60 jours pour déposer le rapport de leur travail. Pour rappel le scandale que d’aucun qualifie ‘’Maria gléta Gate’’ est lié à la construction d’une centrale électrique de 80 Mw à Calavi qui devrait résoudre en partie la question du délestage et de la crise énergétique dans la capitale économique béninoise. Près de 50 milliards de francs cfa ont été engloutis sans résultats escomptés. ‘’Maria Gléta Gate’’ est l’un des plus gros scandales financiers sous l’ère Boni Yayi 1. Quant au Fonds d’aide à la culture toujours sous le régime défunt, il serait aussi question de mauvaise gestion financière.

Marcus Koudjènoumè