Spread the love

guySix ans après son dernier congrès, le parti restaurer l’espoir organise son 3ème congrès ordinaire le samedi 3 juin prochain à Cotonou. Un millier de congressistes est attendu au palais des congrès à Cotonou. De même que des représentants d’autres partis politiques. L’annonce du prochain congrès a été faite dans l’après-midi ce lundi 29 mai au siège du parti. Ledit congrès se chargera de décider de l’orientation politique générale du parti. Il sera aussi question de décider des modifications et amendements des statuts et des règlements intérieurs et du changement de logo du parti. « Je crois que c’est l’occasion lorsque nous organisons les congrès ordinaires de décider de toutes les questions politiques et organisationnelles. Ce sera aussi l’occasion d’écouter le rapport moral et celui financier du bureau exécutif national. Nous aurons l’occasion d’arrêter le programme de fonctionnement pour les cinq années à venir du bureau qui sera mis sur pied » a renseigné Guy Mitokpè, député et secrétaire général du parti restaurer l’espoir. Le thème du congrès est ‘’crédibilité politique et confiance publique, s’engager pour l’intérêt général’’. Ce thème a en croire Guy Mitokpè n’a rien à voir avec l’actualité du moment concernant l’ancien ministre de la défense et président du parti restaurer l’espoir Candide Azanaï. « A travers nos textes, nous devons renouveler les instances, ça n’a absolument rien à voir avec tout ce que vous pouvez constater aujourd’hui comme développement de l’actualité politique nationale ou international. Lorsque vous choisissez un thème, ce thème doit être en adéquation avec les réalités que vous vivez, c’est un peu dans cette logique, on a voulu ne être loin de la réalité politique actuelle. Le positionnement  du parti par rapport à ce congrès n’a rien à voir avec la démission du président du parti du gouvernement » a notifié Guy Mitokpè.

Marcus Koudjènoumè