Spread the love

La Céna demande le report des élections locales, communales et municipales Le dépôt des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle du 28 février 2016 est une réalité depuis ce samedi 9 Janvier à la commission électorale nationale autonome Cena. Pour cette première journée, sept (07) candidats ou représentants de candidats se sont présentés à la Céna. Parmi ces sept dossiers, Trois sont réglementaires. Les quatre autres candidats ont encore jusqu’à mardi prochain pour se mettre au pas.

Le premier dossier de candidature reçu par l’institution chargée d’organiser les élections est celui de Christian Enock Lagnidé représenté par Olivier Yanho. S’en ai suivi ceux de Patrice Agôssimênou, Simon Pierre Adovêlandé, Didier Thierry Majesty Adjovi, Gratien Houngbédji représenté par Brice Dekpè, Bertin Koovi et Aristide da Costa. Les trois qui ont pu se faire délivrer une quittance ont nom : Christian Enock Lagnidé, Simon Pierre Adovêlandé, et Gratien Houngbédji. Les autres se sont retournés pour défaut de pièce. Absence de certificat de nationalité pour Patrice Agôssimênou inconnu du public mais qui nous a confié qu’il a voulu être candidat en 2011 et que son dossier a été rejeté. Il manquait la signature du directeur des impôts à Bertin Koovi tandis-que chez Didier Thierry Majesty Adjovi, c’est le relevé d’impôt qui faisait défaut. Ce dernier a aussi fait parler de lui lors des présidentielles passées. A en croire le président de la Céna, tout est presque prêt pour l’organisation d’une élection présidentielle réussie et transparente. Emmanuel Tiando exhorte les béninois à être confiants et positifs. La clôture du dépôt des dossiers est prévue pour le mardi 12 janvier prochain.

Marcus Koudjènoumè