Spread the love

Logo PRDLe Parti du renouveau démocratique (Prd) prend ses responsabilités dans l’affaire qu’il convient d’appeler Claude Azonwakin. Dans un recours adressé à la Cour constitutionnelle par le Secrétaire général adjoint du Parti, Jude Houétognankou, il est demandé à la Haute juridiction de procéder à l’invalidation de la candidature de ce dernier.

Cotonou,

le jeudi 6 mars 2015

A

Messieurs et mesdames les présidents et conseillers composant la Cour constitutionnelle de la république du Bénin

Objet : Recours en invalidation de la candidature de Monsieur Claude Azonwakin

Monsieur le président,

Mesdames et messieurs les Conseillers,

Agissant, en lieu et place de Monsieur Adrien Houngbédji, président du Parti du renouveau démocratique (Prd), en vertu de la procuration dont copie (Pièce n°01) qu’il m’a délivrée en date à Cotonou du 28 février 2015, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance les faits ci-après relatés.

A la demande de Monsieur Claude Azonwakin, le Parti du renouveau démocratique (Prd) a accepté de l’investir comme candidat sur sa liste dans la 6ème circonscription électorale, pour l’élection des membres de l’Assemblée nationale prévue pour se tenir le 26 avril 2015.

A cet effet, l’intéressé a remis au parti les pièces dont la production est requise par l’article 45 de la loi n°2013-06 du 25 novembre 2013 portant Code électoral en république du Bénin, à savoir :

-un (1) certificat de nationalité ;

-un (01) extrait de casier judiciaire ;

-un (01) acte de naissance ;

-un (01) certificat de résidence.

L’intéressé a en outre régularisé une procuration autorisant le président du parti à signer, en lieu et place, la déclaration de candidatures du Parti du renouveau démocratique (Prd), ainsi qu’une déclaration sur l’honneur certifiant qu’il n’est candidat sur aucune autre liste que celle du Parti du renouveau démocratique (Prd).

C’est ainsi que le Parti du renouveau démocratique (Prd) a déposé, le 24 février 2015, une déclaration de candidatures au nombre desquelles figure Monsieur Claude Azonwakin.

Par la suite, des rumeurs sont parvenues à la Direction du Prd, selon lesquelles M. Claude Azonwakin se serait porté dans le même temps sur la liste Fcbe dans la même circonscription électorale, rumeurs incontrôlables, vu l’inaccessibilité et le black-out de la liste Fcbe.

L’intéressé s’est pour sa part abstenu d’informer le président du Prd de la situation qu’il aurait ainsi créée et s’est aussi abstenu de notifier au parti un désir de ne plus figurer sur la liste du Prd.

le Prd n’a été officiellement de la candidature de l’intéressé sur la liste Fcbe qu’en prenant connaissance de la correspondance n°065/Cena/Pt/Vp/Cb/sep en date du 03 mars 2015, que Monsieur le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) a adressée aux mandataires de la liste Fcbe et du Prd, les invitant tous deux (02) à procéder au remplacement de Monsieur Claude Azonwakin, conformément en cela aux dispositions de l’article 351 de la loi portant Code électoral en république du Bénin, qui édictent que « nul ne peut-être candidat sur plus d’une liste » (Pièce n°02).

En réponse à la lettre précitée, le Parti du renouveau démocratique a, par correspondance en date du 7 mars 2015, accepté de remplacer M. Claude Azonwakin, sous réserve que les Fcbe en fassent autant pour respecter l’égalité entre les partis politiques concernés (Pièce n°03).

Or, le parti du renouveau démocratique (Prd) a été surpris de constater que la Commission électorale nationale autonome a, au mépris des dispositions de l’article 351 précité, déclaré recevable la double candidature de Monsieur Claude Azonwakin, et procédé à la publication d’une liste des candidatures retenues sur laquelle ce dernier figure à la fois :

-comme candidat sur la liste du Parti du renouveau démocratique (Prd) et,

-comme candidat sur la liste Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).

Au total, il apparait :

-d’une part, que la mauvaise foi de M. Claude Azonwakin est manifeste, qui s’est porté candidat sur deux (02) listes différentes, en fraude aux dispositions de la loi n°2013-06 du 25 novembre 2013 portant Code électoral en république du Bénin ;

-et d’autre part que la Commission électorale nationale autonome a méconnu les dispositions de l’article 351 aux termes desquelles il est interdit d’être candidat sur plus d’une liste ; qu’elle aurait dû au contraire déclarer irrecevable la double candidature incriminée, rejeter celle-ci et inviter les deux partis (Fcbe et Prd) à procéder au remplacement de M. Azonwakin Claude.

C’est pourquoi, le Parti du renouveau démocratique vous prie, M. le président et mesdames et messieurs les Conseillers, de bien vouloir :

-Constater que M. Azonwakin s’est porté candidat sur deux (02) listes différentes ; que cette double candidature est interdite et que l’intéressé devient de ce fait inéligible en l’état ;

-ordonner en conséquence qu’il soit procédé à son remplacement sur les deux (02) listes Fcbe et Prd.

Pour requête respectueuse, déposée à Cotonou, le 05 mars 2015

Jude Houétognankou