Spread the love

ppC’est par un arrêté en date du mardi 12 septembre 2017 que le préfet Moussa Mohamadou a  suspendu le transport fluvial dans son département. A l’origine de cet arrêté,  la montée des eaux des affluents du fleuve Niger à l’instar du Mékrou, de la Sota et de l’Alibori. Pour l’autorité préfectorale, les conditions météorologiques ne sont pas bonnes et  il est nécessaire d’assurer la sécurité des usagers qui fréquentent les cours d’eaux de son territoire. La montée des eaux due à la crue a causée d’énormes dégâts matériels notamment des morts. En début de semaine, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique à travers un communiqué sur la montée des eaux invitait les populations des communes d’Athiémé, de Grand-Popo, de Karimama, Lokossa, Zogbodomey, Malanville, Bonou et Zagnanado à la prudence.

Ozias Hounguè ( Stag)