Spread the love

ousmane-batokoLe président de la cour suprême Ousmane Batoko  était ce mardi 22 novembre 2016 à l’assemblée nationale. Tout comme les ministres et certains présidents d’institutions, il est allé lui aussi défendre le budget de son institution devant la représentation nationale. Il s’élève à un montant de 3.092.208.000 FCFA  contre 2 334 814 000 FCFA en 2015 soit une augmentation de 32,44%. Les principales raisons de la hausse de ce budget sont entre autres  le renforcement des capacités des animateurs, l’exercice de la fonction d’inspection dont elle est investie en vertu de la loi vis-à-vis des juridictions du fond. Malgré cette augmentation le président de la cour suprême n’est pas satisfait. « Dans nos réflexions, nous en sommes arrivés à la conviction que toutes les déclarations sur l’importance de cette institution et son rôle primordial comme pierre angulaire de la démocratie et de l’Etat de droit demeurent de vains mots si les moyens indispensables à son bon fonctionnement ne sont pas mis à sa disposition pour l’exercice de ses missions légales » a-t-il laissé entendre. Les questions relatives à l’honneur des biens et patrimoines et la place de la Cour suprême dans les organisations internationales ont également été abordé.

Laure ASSANKPON (Stag)