Spread the love

metongnonL’audience de ce mardi 22 mai 2018 n’a pu aller à son terme pour défaut de légalité des armes. La défense a exigé toutes les pièces du dossier afin de faire sa plaidoirie. Notamment,  le rapport de la commission bancaire de l’UEMOA et celui de l’inspection général des finances. Des documents que seul le ministère public détenait jusqu’à ce mardi. Le tribunal a alors instruit le procureur général à satisfaire sous huitaine, la demande des avocats de la défense. Le 05 juin, c’est la nouvelle date. L’un des avocats des prévenus Renaud Agbodjo a demandé la mise en liberté provisoire de Alassane Moussa Kémoko qui aurait un souci de santé mais le tribunal a rejeté cette demande. « Le dossier a été renvoyé au 5 juin prochain mais le plus important, nous avons pu obtenir du tribunal que le procureur de la République communique sous huitaine toutes les pièces du dossier pour que le contradictoire soit assuré » nous a confié maître Renaud Agbodjo. Laurent Mètongnon est poursuivi pour un placement à risque de 17, 5 milliards de Francs CFA à la BIBE alors qu’il était président du conseil d’administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Marcus Koudjènoumè