Spread the love

Philipp-NoudjènoumèL’Alliance pour une Nouvelle Gouvernance ANG expose son programme d’action pour les prochaines législatives. C’est à travers un point de presse organisé ce jeudi 12 mars au siège du PCB à Cotonou, que Philippe Noudjènoumè, président de l’ANG a expliqué aux professionnels des médias les idéaux de ce regroupement de partis politique. C’était aussi une occasion pour faire part de la situation sociopolitique nationale à la veille des élections législatives. L’Alliance pour une Nouvelle Gouvernance constituée du parti Communiste du Bénin PCB, du parti Social Démocratique PSD le Bélier et du Creuset pour la Démocratie et le Progrès CDP entend procéder à une révolution en ce qui concerne la gouvernance du pays. « Nous allons aux prochaines élections législatives pour abolir cette gouvernance et instaurer une nouvelle gouvernance » a déclaré Philippe Noudjènoumè. Les réformes annoncées sont entre autre : l’élection et la révocabilité des directeurs techniques des entreprises et administration publiques par les travailleurs et les délégués des usagers, la suppression des Nouveaux Programmes d’Etudes et le démarrage de l’instruction des enfants dans leurs langues maternelles, le vote d’une loi interdisant la transhumance au parlement. Parlant de transhumance, un bilan a été fait sur les revirements et démissions observées dans certains partis politiques. Les membres de l’ANG ont aussi dénoncé le fait que le chef de l’Etat Boni Yayi soit en campagne permanente avec environ vingt ministres sur les vingt sept que compte le gouvernement.

Marcus Koudjènoumè