Spread the love
Le roi Sognon de la vallée de l'Ouémé est mécontent du ministre Simplice Dossou
Le roi Sognon de la vallée de l’Ouémé est mécontent du ministre Simplice Dossou

Sa majesté Signon Oba Adékiloumon a dénoncé la gestion faite de la famille mouvancière FCBE dans la vallée de l’Ouémé par le ministre Simplice Dossou. Il a étalé sa frustration mercredi dernier, lors d’une conférence de presse tenue dans son palais à Adjohoun.

« On ne peut jamais parler d’Adjohoun sans nous. On ne peut pas parler d’Adjohoun derrière nous. Disons qu’on ne peut pas parler de l’ensemble de la vallée de l’Ouémé sans nous. Des choses se passent et je me suis tût pour observer. Je veux que cela soit corrigé ». Ces propos qui évoquent un profond malaise révèlent l’état d’âme de leur auteur, le roi central de la vallée. Alors que plusieurs ministres du gouvernement de Boni Yayi lui reconnaissent son autorité dans la vallée et lui rendent visite à son palais, le ministre de l’Intérieur, qui plus est, est un ministre de la vallée n’y a jamais mis pied depuis sa nomination. Souvent présent aux invitations de Simplice Dossou, le roi Signon désapprouve et fustige le fait que la considération ne soit pas réciproque. Il reproche également au Ministre, ses décisions unilatérales, le positionnement de Adjohoun comme 4e sur la liste FCBE, la dissociation de l’équipe FCBE d’Adjohoun des activités FCBE au profit de ce qu’il appelle ‘’les racoleurs politiques’’. Le roi central de la vallée ne s’en tient pas à ses accusations, il menace de sévir si rien n’est fait dans un délai d’une semaine pour lui reconnaitre sa vraie place : « si cela continue, je vais montrer ma vraie place, que je suis capable de quelque chose dans ma région puisque j’ai la vallée en main…avec l’équipe avec laquelle le ministre fonctionne, si ça ne change pas, je donne une semaine, il y aura de scandale », a-t-il conclu.

Inès Zounnon