Spread the love

On vous l’avait bien dit ici même que, comme dans les bons films, notre docteur de TCHAOUROU est un excellent parrain qui ne laisse pas tomber ses hommes dans les mains de l’ennemi, qui peut les faire parler et remonter jusqu’à lui. Dans le pire des cas, il les liquide lui-même. Mais ça, c’est l’extrême solution…

       Sinon, en bon stratège, il sait parfois ruser en faisant semblant de livrer un de se ses hommes afin que l’ennemi se mette à découvrir pour le chercher et là, il déclenche les tirs… Bon, vous aimez beaucoup cinémas d’Etat dans ce pays ! Il était donc une fois, de l’argent qui devrait forer des puits a été transformé en vapeur pour retomber en pluie de milliards dans des poches et sur la caverne d’Ali Baba…

       Les propriétaires de l’argent évaporé, qui normalement paient la dime de protection et contribuent à la richesse de la Caverne, et donc ne devraient pas être volés, se fâchèrent et le firent savoir bruyamment au chef, et au monde entier. Qui donc des lieutenants a pu faire ce coup juteux sans que le chef ne le sache ? Et surtout, a-t-il gardé par devers lui le jackpot ?

           Passé les premières fureurs et surtout le boucan pour apaiser les propriétaires Hollandais de l’argent volé, le chef comprit rapidement que c’est pour la caverne et pour lui que le pillage eut lieu. il laissa son dévoué lieutenant aller rapidement se faire une armure et anti balle et se blinder au pied du fétiche dénommé Assemblée nationale : Et pour donner le change à ces nigauds d’Hollandais et de Béninois qui s’émeuvent et voudraient que les milliards évaporés soient rendus liquides, il entreprit de tirer lui-même sur son gars.

         Des rumeurs savamment organisées ont fait état, quelques jours au plus fort des jérémiades des Hollandais, de l’encerclement du domicile cotonois et l’arrestation imminente du lieutenant, alors que ce dernier, peinard chez lui, dans son fief à prés de six cent kilomètres recevaient parfois in box, les salutations de son boss et les assurances de sa parfaite protection.

       D’ailleurs celui-ci pouvait-il vraiment en douter ? Ne lui a-t-il pas offert même la présidence d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale ?

       Mais à un moment toujours pour satisfaire aux pressions des Hollandais volés, le chef a paru avoir tiré avec un projectile qui risquait de faire fondre armures et   anti- balle. Vive réaction du Lieutenant qui toussota, et à travers une déclaration devant une commission ad hoc parlementaire, laissa entrevoir qu’il peut livrer tous les secrets de la caverne. Panique chez le chef qui donne sous cape des instructions à la troupe. Résultat, la levée de l’immunité parlementaire que, visiblement souhaite le chef, a été rejetée en bloc par les députes de la mouvance avec quelques supplétifs ! Qui est con ? Si le lieutenant KASSA tombait, il risquait d’entrainer le chef…

       Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui sont toutes Behhh pour YAYI, il nous prend pour des MEUHHH!

 Ne pleurez pas les enfants ..

.A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA