Spread the love

carte sur table du 30 08 2015L’Alliance national pour la démocratie et le développement And dont le député Valentin Aditi Houdé est le président était à l’honneur ce dimanche 30 août sur l’émission cartes sur table. Pendant quatre vingt dix minutes, le vice président chargé à la communication de ce regroupement politique a rendu visible les actions menées par ses pairs dans le cadre de l’animation de la vie politique du Bénin. Nazaire Dossa a expliqué l’option de l’And qui consiste à ne pas se prononcer de façon précipitée sur certaines questions qui touchent la gestion du pays.

« Au niveau de l’And, on ne reste pas muet sur l’actualité. Quand vous n’aviez pas la maitrise des dossiers, vous n’aviez pas accès à certains documents, faut pas aller vous jeter le filet aux petites mailles. Pour en sortir, ça va être difficile, c’est pourquoi il vaut mieux garder le silence pour bien analyser ce qui se passe » Ainsi se prononçait ce matin le porte parole de L’Alliance national pour la démocratie et le développement And. Le cadre de naissance de l’And, la bataille pour les prochaines élections présidentielles de février 2016, le vote de valentin Houdé contre la levée de l’immunité parlementaire de son collègue Barthélémy Kassa sont entre sujets abordés par l’invité. A l’entame de cet entretien, le chargé à la communication a fait comprendre que cette alliance au départ s’est toujours réclamée de la majorité présidentielle malgré le fait qu’elle soit née suite aux différentes frustrations enregistrées plusieurs années après la prise du pouvoir par le chef de l’État Boni Yayi. Pour Nazaire Dossa, Boni Yayi a préféré laisser sur les carreaux les ‘’vrais artisans’’ de son avènement au pouvoir. La raison avancée par le vice président de l’And pour le ‘’non’’ de Valentin Houdé au sujet de la levée de l’immunité de Kassa est que l’alliance n’a pas la maîtrise du dossier pour apprécier à sa juste valeur les faits qui sont reprochés au député mis en cause. En ce qui concerne les présidentielles de février prochain, l’invité expliqué que l’And n’a pas encore désignée son candidat en son sein et ne sait pour le moment si elle aura à soutenir un candidat extérieur. Nazaire Dossa s’est dit séduit par les dernières sorties de l’homme d’affaire Patrice Talon pressenti pour briguer à la magistrature suprême. ‘’Patrice Talon a une bonne posture d’homme d’Etat’’ a-t-il laissé entendre.

Marcus Koudjènoumè