Spread the love

emmanuel-tiando-legerLes partis politiques candidats pour les prochaines élections législatives, pourront enregistrer leurs déclarations de candidatures dès demain jeudi 21 février 2019, au siège de la Commission électorale nationale autonome (Céna). A la veille de l’opération, le président de l’institution, Emmanuel Tiando a porté à l’attention des différents acteurs impliqués dans le  scrutin, les informations concernant le déroulement de l’opération.

C’est au cours d’une rencontre tenue ce mercredi 20 février 2019 avec les professionnels des médias, que le président de l’institution, Emmanuel Tiando, a officiellement lancé l’opération. Selon ses dires, les prochaines élections législatives vont se dérouler dans un environnement juridique particulier, caractérisé par l’expérimentation de deux nouvelles lois portant respectivement charte des partis politiques et code électoral en République du Bénin. Les déclarations de candidatures s’effectueront donc selon les nouvelles règles définies par ces lois notamment les dispositions des articles 43 à 47 du code électoral. «A cet égard, la Céna a rendu publics deux communiqués portant sur la liste des pièces à fournir dans la déclaration de candidatures et une décision portant modalités de réception de ces dossiers. De même nous avons conçu à l’attention un formulaire de déclaration de candidatures dont un exemplaire est disponible à la Céna ou téléchargeable sur notre site Web », a fait savoir Emmanuel Tiando. Il a aussi rappelé les dispositions de l’article 46 qui énoncent en son alinéa 12, que «  aucun ajout de pièce, aucun ajout ni suppression de nom et aucune modification ne peut se faire après dépôt sauf en cas de décès ». « Cette disposition signifie que dès lors qu’un dossier est reçu à la Céna, il n’est plus possible de le retirer ni d’en modifier le contenu », a-t-il expliqué. Pour finir et au regard des exigence légales, il a invité les candidats et les partis politiques à faire preuve de vigilance, de grande attention et de rigueur dans la constitution des dossiers de candidatures et à s’assurer de leur complétude avant de se présenter devant les agents récepteurs au risque de voir ces dossiers rejetés déjà à la phase de leur enregistrement. Il est à rappeler que l’opération va durer cinq jours et prendra fin le 26 février 2019.

Léonce Adjévi