Spread the love

Georges OtchéréLa salle de conférence de l’hôtel soleil d’Afrique de Parakou a abrité, le mardi 16 avril 2019, les travaux d’un atelier de formation sur les rôles et responsabilités des coordonnateurs d’arrondissement et les points focaux des départements du Borgou et de l’Alibori, en marge des élections législatives du 28 avril 2019, sous la houlette de Georges Otchéré, directeur des études et de la formation à la Commission électorale nationale autonome (Céna).

‘’Faire un survol des principales tâches dévolues aux coordonnateurs d’arrondissement et les points focaux des départements du Borgou et de l’Alibori dans le cadre des élections législatives 2019’’. Tel est le principal objectif de cet atelier de formation initié par la Commission électorale nationale autonome (Céna). Consciente du rôle prépondérant des coordonnateurs d’arrondissement, dans la gestion des opérations électorales, avant, pendant et après le scrutin, la Céna, à travers cette rencontre, a donné les outils nécessaires à ceux-ci, en vue de leur permettre d’accomplir convenablement leur mission sur le terrain. Il s’agit concrètement, pour les participants de cette séance, de s’approprier le contenu du code électoral et autres textes relatifs aux élections en République du Bénin. Les rôles et les responsabilités des coordonnateurs d’arrondissement et les points focaux ont également été passés en revue. Selon Georges Otchéré, les agents électoraux, notamment, les coordonnateurs d’arrondissement et les points focaux constituent des maillons importants pour la réussite des élections au niveau de la Céna. Raison pour laquelle, détaille-t-il, cette séance intervient pour s’assurer leur maîtrise des articles liés aux élections en république du Bénin. Au terme des travaux de cet atelier de formation, la Céna a remis à chaque participant des documents pouvant leur permettre de former à leur tour, les membres des postes de vote sur leurs rôles et leurs responsabilités à une semaine des élections législatives 2019.

ABP

Wanep-Bénin promeut la paix

La plateforme électorale des Organisations de la société civile (Osc) du Bénin, coordonnée par Wanep-Bénin a organisé le mardi 16 avril 2019 à l’hôtel « le Baron » de Lokossa, un atelier départemental de sensibilisation et d’appropriation du code électoral.

Des responsables de la police républicaine, d’Ong, des journalistes, des enseignants, des religieux, des sages et notables venus des six communes du département du Mono s’approprient le contenu du code électoral et autres lois relatives aux élections. A cette occasion, Ahouéfa Françoise Sossou Agbaholou, représentante du réseau membre de la plateforme, a déploré la non-inclusion de l’opposition dans l’organisation des élections législatives source probable de tension à l’avenir ; ce que ne souhaitent pas Wanep-Bénin et ses partenaires, d’où cette rencontre d’échanges avec les participants pour la promotion de la paix et la non-violence avant, pendant et après les élections.Les participants ont été entretenus aussi sur les opérations de vote et de dépouillement et les dispositions de sécurisation du scrutin, de l’appropriation du code électoral et les comportements du citoyen pendant la période électorale.Les communicateurs ont partagé aussi avec les participants, les innovations et les dispositions chrysogènes de ce nouveau code.Au terme des travaux, les participants ont émis le vœu que des messages de paix et de cohabitation aillent vers les populations à travers les masses médias.

 ABP