Spread the love

legislativeAu terme de sa mission d’observation des élections législatives du dimanche 28 avril 2019, le Mouvement de réflexion sur les actions du quinquennat a fait le point de sa mission et formulé des recommandations à l’endroit du Gouvernement, de la classe et de la société civile pour le bon déroulement des scrutins à venir. C’est à l’occasion d’une déclaration de presse rendue publique par Aristide Kingnissodé le samedi 04 mai 2019 à Cotonou.

Communiqué de presse de la mission d’observation électorale de Moreq

 Par lettre No 0015/2na/Pt/Vp/Cb/Sep/Cdt3/Sa la commission électorale nationale autonome a accrédité Moreq Ong pour observer les élections législatives du 28 avril 2019. Le président de l’Ong Moreq a dépêché une mission sous son leadership, cette mission est composée de 200 observateurs déployés dans cinq départements (Littorale, Mono, Couffo, Zou et Borgou). La campagne électorale a duré 15 jours et s’est déroulée conformément à la loi électorale. Les candidats rencontrés par la Mission ont indiqué avoir pu battre campagne et tenir des réunions électorales sans entrave sur tout le territoire national.

La Moe Moreq a été informée de la recrudescence des actes de vandalisme perpétrés sur plusieurs affiches de campagne.

La Moe Moreq a déploré les incidents qui sont survenus dans les départements du Borgou et des Collines.

Les équipes ont visité 1227 bureaux de vote dont 59,9% sont situés en zone urbaine et 40,1% en zone rurale.

Les élections du 28 avril se déroulées dans une atmosphère non consensuelle sur plusieurs questions ayant trait au processus électoral. Au regard des observations effectuées par la Mission, le scrutin s’est globalement passé dans des conditions de transparence malgré le constat avéré de dysfonctionnement dans l’organisation. Cependant, la Mission reste préoccupée par le climat général de méfiance existant au sein de la classe politique. Les griefs portés par les uns et les autres représentent des risques pour la stabilité du pays. Ainsi, la Mission exhorte tous les acteurs politiques à s’engager dans un dialogue afin de trouver le consensus le plus large possible pour ne pas compromettre les échéances électorales futures et préserver la longue tradition démocratique du pays.

De ce fait, la Moe Moreq en rappelle au sens de retenue dont fait montre les partis politiques, leurs militants et sympathisants avant et pendant le scrutin. Elle les exhorte à préserver le climat de paix ayant prévalu jusque-là, à respecter le verdict des urnes, et à recourir uniquement à la voie’ légale pour des contestations éventuelles le cas échéant.

La Moe Moreq félicite les forces de sécurité pour la maturité dont elles ont fait preuve.

La mission d’Observation électorale de Moreq remercie les autorités de la République du Bénin pour toutes les dispositions qu’elles ont bien voulu prendre en vue de faciliter son travail sur l’ensemble du territoire national. La mission voudrait toutefois faire les recommandations suivantes :

 Au Gouvernement

  • La Moe Moreq appelle la Céna et le Cos Lépi à poursuivre, dans un cadre incitatif le dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques en vue de décrisper le climat politique, de promouvoir une résolution consensuelle des différends politiques et de restaurer un climat de confiance pour la préservation de la paix et de la cohésion sociale.

 A la Cena

  • La Moe Moreq appelle la Céna et le Cos Lépi à poursuivre l’information et l’éducation électorale et citoyenne des électeurs en vue de permettre à un maximum de citoyens Béninois de disposer de cartes d’électeurs.
  • La Moe Moreq exhorte l’administration électorale à prendre des mesures pour l’identification des membres du bureau de vote en vue de permettre aux personnes autorisées dans les bureaux de vote de distinguer aisément les différents acteurs dans les bureaux.

 Aux acteurs politiques

  • La Moe Moreq encourage les acteurs politiques à se réengager sur la voie du dialogue et à mettre en œuvre tous les moyens pour que s’instaure un consensus plus large autour des réformes du cadre légal régissant les élections afin de ne pas compromettre le bon déroulement et la paix lors des prochaines échéances électorales.
  • La Moe Moreq encourage les acteurs politiques à procéder à la formation de leurs représentants au sein des bureaux de vote afin de leur permettre de jouer leur rôle de manière efficiente.

 A la société civile

  • La Moe Moreq encourage la société civile à poursuivre ses efforts de plaidoyer auprès des forces politiques nationales en vue de consolider et de préserver la tradition d’ouverture et de dialogue politique au Bénin.
  • La Moe Moreq encourage la société civile à s’impliquer davantage dans l’observation citoyenne des processus électoraux à travers la mutualisation des ressources en vue d’améliorer la culture de la participation citoyenne.

La Moe Moreq va continuer à suivre l’évolution du processus électoral à l’issue duquel elle offrira une évaluation détaillée de celui-ci dans un rapport final.

Vive le Bénin

Moe Moreq

Pour la mission

Kingnissodé Aristide

Cotonou le 04 mai 2019