Spread the love

legislativeL’Agence nationale de traitement (Ant) du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) a démarré la production des cartes d’électeurs. C’est ce qui ressort de l’interview accordée à la radio Océan Fm, mercredi 30 janvier 2019 par Jean-Claude Ahouanvoébla, Régisseur national adjoint de l’Ant. Ainsi, plus de 374 000 cartes d’électeurs seront produites pour quatre catégories d’électeurs. Il s’agit des nouveaux majeurs, ceux qui sont inscrits sur demande de la Cour constitutionnelle, les citoyens qui ont perdu leurs cartes et des transférés. Selon le régisseur, ce nombre est provisoire, puisque l’enregistrement des demandes de duplicata se poursuivra jusqu’à 45 jours avant les élections. Donc, il a estimé que d’autres cartes seront, sans doute, imprimées pour des citoyens qui en feront la demande. Par ailleurs, le régisseur adjoint de l’Ant a indiqué que passé le délai de grâce du Chef de l’Etat, Patrice Talon, ceux qui auraient perdu leurs cartes, devront faire leurs déclarations de perte à la Police républicaine. Ainsi, ils pourront solliciter l’Agence nationale de traitement pour le duplicata. « Cette mesure vise à nous mettre à l’abri de la loi », a-t-il fait savoir. Toutefois, il a précisé que, pour le moment, la demande de duplicata se fait contre zéro franc.

 Donald Kévin Gayet

(Coll)