Spread the love

sacca-lafiaAprès sa descente au centre hier soir pour s’assurer de la prise en charge urgente des blessés du drame de Tori, le ministre de la santé Alassane SEIDOU s’est encore rendu, en compagnie de son homologue de l’intérieur, au CNHU Hubert Maga ce matin pour s’enquérir de l’évolution des cas de brûlés.

En effet le sinistre de Tori a causé environ une soixantaine de cas de citoyens brûlés.  »Nous sommes venus voir comment les prises en charge des cas sont faites. C’est une situation d’urgence et nous sommes venus voir comment le ministère de l’intérieur chargé de la gestion des catastrophes peut aider », a déclaré le ministre Sacca Lafia. Pour le DG cnhu, le plus urgent est de faire face aux soins quotidiens des brûlés. Les deux ministres, celui de l’intérieur ensemble avec son collègue de la santé ont réaffirmé, à l’occasion, réaffirmé l’engagement du gouvernement pour la prise en charge complète et gratuite de toutes les victimes. Les moyens sont mobilisés et les services du ministère de la santé veilleront au bon suivi des malades. Il faut noter qu’outre le Cnhu, Hubert Maga , il y a aussi des cas de brûlés dans les hôpitaux de ménontin, Suru Léré, l’hôpital d’instruction des armées, l’hôpital de Ouidah, et l’hôpital de zone de Calavi.