Spread the love

and-eclaireurLes conseillers de l’Alliance nationale pour la démocratie (And) et ceux de l’alliance Eclaireurs s’indignent contre l’installation jeudi dernier du conseil communal d’Allada notamment l’élection du maire Mathias Djigla de l’alliance « Union pour le Bénin » (Ub). Ils l’ont fait savoir à travers un point de presse tenu ce lundi matin au Codiam à Cotonou.

Leporte parole du groupe Lionel Chobly a dénoncé les conditions dans lesquelles le représentant du préfet de l’Atlantique-Littoral a installé le conseil communal d’Allada. Il a affirmé que cette installation est une simulation de désignation de conseiller auto proclamés par un groupe sorti minoritaire à l’issue des élections communales et locales dans la commune d’Allada. « L’alliance UB a malheureusement reçu le soutien actif et quelque peu inquiétant pour notre démocratie et notre liberté d’élément de la préfecture de l’Atlantique et du Littoral, de représentant de forces de l’ordre censé protéger la population et également de personnalité usant de leur fonction ancienne ou actuelle pour influencer le cours des événements et troublés la paix sociale ». Face à ce qu’il qualifie de hold up à la mairie de la commune d’Allada, les conseillers des deux alliances ont pour finir, demandé au préfet de l’Atlantique et du littoral d’attendre les résultats de leurs différents recours formulés à la cour suprême afin de reprendre l’installation du conseil communal de la ville d’Allada.

 Judith Rolande Capo-Chichi