Spread the love

assemblee-nouveau-presidentRejeter mardi dernier pour insuffisances d’informations, le dossier relatif au projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable dans la ville de Parakou a été approuvé ce mardi 21 juillet par les députés de la 7ème législature. L’autre dossier concernant le financement partiel du projet de construction d’une centrale thermique de 120 Mw à Maria Gléta a été tout simplement reporté pour jeudi prochain.

Le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Parakou et ses environs était à l’ordre du jour ce mardi à l’assemblée nationale. Les députés ont voté à l’unanimité l’autorisation de ratification de l’accord de prêt d’un montant de 8 milliards de francs auprès de la Boad. La ratification de cet accord de prêt est devenue réalité après plusieurs interventions des élus du peuple que ça soit de la mouvance que de l’opposition. Certains députés de l’opposition ont estimé que le taux d’intérêt de 6 milliards en 10 ans contre un prêt de 8 milliards est exorbitant. D’autres ont souligné qu’une fois l’obtention de l’autorisation l’exécutif ne prend plus en considération leurs recommandations, ce qui serait à la base de la mauvaise gestion constatée dans bons nombres de dossiers. Le président de la commission des lois Joseph Djogbénou a proposé à ses collègues que l’hémicycle prenne des mesures préventives avec l’institution des commissions d’enquêtes pour éviter la gabegie et les actes de prévarications. Les parlementaires se retrouvent jeudi prochain pour l’étude de l’accord de prêt signé à Cotonou le 7 avril 2015 entre la République du Bénin et la Banque ouest-africaine de développement (Boad) dans le cadre du financement partiel du projet de construction d’une centrale thermique de 120 Mw à Maria Gléta.

Marcus Koudjènoumè