Spread the love

deputes-assAu cours de leur séance plénière de ce jeudi 08 Octobre 2015, les députés de la 7e législature revisiteront les lignes du code de l’enfant. Cette relecture fait suite à une requête de la cour constitutionnelle.

La cour constitutionnelle reproche à ce code initialement adopté par les députés d’être dans certaines de ses dispositions en déphasage avec la loi portant Code des personnes et de la famille, notamment les articles traitant de l’adoption. En effet, l’Assemblée Nationale du Bénin a voté le 26 janvier 2015 l’adoption du Code de l’Enfant en République du Bénin à l’unanimité des députés présents au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Composé de plus de 400 articles, le texte constitue un outil juridique essentiel pour la protection des enfants, depuis sa conception jusqu’à l’âge de sa majorité. Ce code est donc remis en examen ce jour au parlement sur demande du vice-président de l’Assemblée Nationale, Eric Houndété. Il a été donc affecté à la commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales, présidée par l’honorable Claudine Prudencio.

Inès Zounnon