Spread the love

XXXXLe programme Ecosystème Alliance dont le but principal a été la promotion de la diversité biologique des zones humides après 3 ans d’existence au Bénin est arrivé depuis le 30 juin dernier à sa phase finale. Occasion pour les membres de ce regroupement de procéder à des journées portes ouvertes afin de partager les expériences et les acquis de leurs actions à travers des expositions et animations des stands spécialisés. L’annonce de ces journées portes ouvertes a été faite ce mercredi 08 juillet lors d’un déjeuner de presse à l’Hôtel GL.

Ecosystems Alliance est une plateforme de partenariat entre le Comité Néerlandais de l’UICN, Both ENDS et Wetlands International pour la mise en œuvre du programme «Autonomiser les Hommes et la Nature». Un programme dans lequel les trois organisations néerlandaises ont décidé de travailler ensemble pour promouvoir l’utilisation durable de la nature, la conservation et la restauration des écosystèmes dans certains pays en voie de développement où les populations locales dépendent fortement des écosystèmes pour leur survie. Profitant de la clôture du projet au Bénin, il est organisé à compter de ce jeudi 9 Juillet jusqu’au samedi prochain des ‘’Journées Portes–Ouvertes‘’ à l’Hotel GL de Cotonou. Pendant trois jours les ONGs qui ont travaillé 3 ans durant auront à présenter les résultats obtenus au grand public. Il est prévu une exposition sur les zones humides et des panels d’échanges sur l’importance et la promotion de ces zones humides avec des personnes ressources. Des journalistes qui s’investissent dans le domaine de l’environnement recevront des prix que ça soit de la presse audiovisuelle que celle écrite. 16 pays au plan international dont 9 africains ont été impactés par ledit projet. Au Bénin, huit (8) ONG spécialisées pour la promotion des zones humides ont reçu des appuis. Ce qui leur a permis de développer des actions concrètes et en synergie dans lesdites zones surtout de la partie méridionale du pays. Le Coordonnateur de Ecosytème Alliance Bénin Joséa Dossou Bodjrènou s’est dit fier de cette expérience et espère que les efforts qui été fournis vont se poursuivre pour le bienêtre des populations.

Marcus Koudjènoumè