Spread the love

Suite au mutisme du gouvernement depuis leur assemblée générale du 17 Février dernier à Porto-Novo, les enseignants du maternel et du primaire abandonnent la craie dès demain…

Grève annoncée dans le secteur éducatif. Demain le collectif des enseignements Maternel et Primaire passe à l’action. Pour une situation qualifiée de « mépris du gouvernement de Boni Yayi », les enseignants mettent fin à l’ultimatum donné à l’autorité concernée depuis le 17 février dernier et entament leur grève de 72 heures renouvelables par tacite reconduction.