Spread the love
presidium« Aller au-delà des festivités du 08 mars et mettre les femmes du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM) au cœur du développement et de l’atteinte des objectifs fixés dixit Dona Jean-Claude HOUSSOU.
Ce jour mercredi 26 juillet 2017, le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM) a tenu avec les femmes du ministère et des structures sou-tutelles une séance de travail. C’est l’épanouissement et la promotion de ces femmes qui a constitué le sujet central.
Comment faire pour mettre les femmes du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM) au cœur du développement et de l’atteinte des objectifs fixés. Voilà la principale préoccupation de la séance de travail qui a eu lieu ce mercredi 26 juillet 2017 à la salle de conférence dudit ministère.
En effet, répondant aux nombreuses sollicitations des femmes de son ministère, Dona Jean-Claude HOUSSOU a fini par les recevoir. Et sans détour, il a exprimé son envie de rencontrer ce maillon important de son institution ministérielle. Car, la seule occasion offerte par la Journée internationale de la Femme (JIF) n’est pas suffisante, reconnait-il.
Après les présentations d’usage, Mme Anne-Marie GNACADJA, épouse Bonou, Coordonnatrice du groupe des femmes, a rapidement resitué le contexte de la rencontre. Pour elle, après la dernière célébration de la JIF par les femmes du MEEM, plusieurs concertations ont eu lieu. Et il en ressorti qu’il faut changer de méthode et aller au-delà des manifestations festives. Entre autres décisions, il s’agira désormais des œuvres sociales à travers le pays et qui resteront dans le cadre des activités du MEEM. Des projets d’électrification solaire et d’adduction d’eau dans des centres de santé et des écoles, du matériel de travail aux concasseuses de pierre de Glazoué, la mise à dispositions des femmes de zones déshéritées de kits de foyers améliorés ou de gaz ont été identifiés. Mais, il faut des moyens conséquents et la formule de cotisation de base par les femmes du Ministère est envisagée en attendant de trouver le complément auprès d’autres structures. Toutefois, les porte-paroles des femmes, Mesdames Arouna Nafisath et Angèle Alapini Ayi ont fait cas de quelques doléances qui se résument au relèvement de leurs capacités, mais surtout à leur meilleur positionnement dans les postes de responsabilité.presidium2
Le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines a apprécié à sa juste valeur l’initiative, et promis tout de suite son soutien pour que les objectifs soient atteints. Pour lui, il est en face de femmes responsables et convaincues sur qui il peut compter. Par conséquent, il a instruit sur place ses collaborateurs le Directeur de cabinet, et le Secrétaire Général, Armand DAKEHOUN et Jean-Claude GBODOGBE pour que les taux de promotion des femmes du ministère sur les trois dernières années soient mis rapidement à sa disposition afin que des indicateurs fiables soient projetés. Il a été soutenu par ses proches collaborateurs qui, à sa suite, ont adhéré au projet des femmes, et ont même décidé de s’associer aux cotisations selon leurs moyens.
Dona Jean-Claude HOUSSOU a donc invité les femmes à prendre les dispositions pour que leur projet soit présenté au prochain comité de direction. Mieux, il a décidé de prendre en compte la formation des femmes, et soutenu l’idée de permettre à ces dernières d’effectuer des sorties pédagogiques pour aller voir ce qui se fait sur le terrain et dans une certaine mesure ce qui se fait ailleurs
Très contentes, les femmes ont remercié le MEEM qui est allé au-delà de leur espérance, et ont promis tout faire pour relever le défi qui est le leur, dans l’atteinte des objectifs.