Spread the love

MARCHE-COTOLes contestations après la proclamation des résultats des élections communales et municipales n’en finissent pas. Les militants RB de l’arrondissement de Ouassaho dans la commune de Bohicon étaient dans la rue ce mercredi 22 juillet pour contester le positionnement de Sonon Aligbonon. Les manifestants estiment que le président du parti Léhady Soglo a modifié unilatéralement la liste de positionnement des candidats.

Les militants de la Renaissance du Bénin session Bohicon sont mécontents de leur leader Léhady Soglo. Et pour cause, le président de la RB est soupçonné d’avoir modifié la liste retenue par le bureau exécutif du parti en plaçant Sonon Aligbonon tête de liste pour les élections communales alors qu’au départ, le sieur Aligbonon était le suppléant de Léopold Seglézi. A en croire les marcheurs, cette modification a été faite sans que le président Léhady Soglo n’ait consulté le Secrétaire exécutif du Parti Luc Atrokpo. Pour exprimer donc leur mécontentement, les militants RB de Bohicon ont organisé une marche de protestation contre leur président dont ils qualifient le comportement de ‘’ haute trahison’’. Ladite marche a pris corps de l’arrondissement de Ouassaho pour échouer à la mairie de Bohicon. Branchages et pancartes en mains, ruban rouge attaché au front, les manifestants ont donné de la voix et réclamé justice. Ils estiment que Sonon Aligbonon a été élu miraculeusement sur la liste RB-RP contre toutes attentes et n’a pas droit de citer. Celui dont l’élection est contestée, aurait battu campagne pour le compte des Forces Cauris pour un Bénin Emergent, déclarant la guerre à son parti d’origine.

Marcus Koudjènoumè