Spread the love

drapeau-nigériaLe premier tour de l’élection présidentielle au Nigeria se tient actuellement dans ce grand pays de l’est. Le président sortant Goodluck Jonathan affronte dans les urnes l’ex général Muhammadu Buhari.

Près de cinquante six millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce samedi 28 mars pour les élections présidentielles et législatives au Nigeria. Et pour la première fois un système de cartes d’électeurs biométriques sera utilisé. Un lecteur de carte sera mis à disposition dans chacun des 153 000 centres de vote. 30 000 lecteurs supplémentaires sont mis en place afin de sécuriser le dispositif en cas de panne. Pour voter, il faut suivre certaines recommandations. Il faut tout d’abord, s’inscrire, à partir de 8h, et durant toute la matinée. Pour ce faire, les électeurs doivent se présenter à leur bureau de vote, munis de leur carte, qui sera introduite dans le lecteur. Le votant doit ensuite faire identifier ses empreintes digitales. Si celles-ci ne sont pas reconnues, la photo sert de témoin. Et ce n’est qu’à partir de 13h, une fois les enregistrements clos, que le vote peut se dérouler. Seules les personnes inscrites le matin sont habilitées à y participer. Jusqu’à ce que la dernière personne dans la queue ait glissé son bulletin dans l’urne. Dans les régions troublées du nord-est du pays, où le groupe Boko Haram s’est attaqué à plusieurs villages, les autorités ont mis en place des centres de vote près des camps de réfugiés, afin de permettre à ceux-ci de participer au scrutin.