Spread the love

revendication-du-25-aoutC’est à travers une marche de protestation que les transitaires mandataires et autres acteurs de la plateforme portuaire ont manifesté leur mécontentement ce mercredi 26 août à l’endroit de la direction du port. La marche a pris corps de la bourse du travail pour prendre fin à la Direction générale des douanes et droits indirects (Dgddi). Les manifestants qui avaient à leur côté Paul Essè Eko de la Centrale des syndicats des travailleurs du Bénin (Cstb) exigent la suppression sans délai des 10.000 francs Cfa facturé par le Guichet unique des opérations du commerce extérieur (Guoce). C’est le directeur général adjoint de la douane, le Colonel Philibert Oyéniran qui a reçu la foule avec des bandeaux rouges au front et branchages en main. Il a reconnu que certaines insuffisances sont observées dans les nouvelles réformes au niveau du port avant de promettre rendre compte de leurs doléances au Directeur Général de la douane. Les manifestants promettent revenir chaque mercredi si leurs revendications n’étaient pas prises en compte par les autorités douanières. Les transitaires mandataires dénoncent le flou entretenu par l’administration douanière autour des réelles motivations de la création du Guichet unique des opérations du commerce extérieur (Guoce) qui serait selon eux une Ong de l’un des fils du président de la République Yayi Boni. Ils protestent également contre les attitudes affichées par les gestionnaires de parcs à profiter des nouvelles réformes du secteur pour exercer les activités de transit en lieu et place des transitaires mandataires.

Judith Rolande Capo-Chichi