Spread the love

inLes transports sont suspendus sur le fleuve Niger et ses affluents dans l’Alibori. C’est une mesure préventive prise par le préfet afin de mieux gérer les risques des catastrophes liées au changement climatiques. Les fortes pluies qui s’abattent sur ce département ont entrainé le gonflement des eaux du fleuve Niger et de ses affluents. Le préfet de l’Alibori, Mohamadou Moussa, par cet arrêté à invité les autorités à divers niveau et les forces de sécurité à œuvrer pour le respect de cette mesure. Cet arrêté préfectoral intervient après le communiqué du ministre de l’intérieur qui invite les populations à éviter les comportements à risques. L’alerte est au rouge dans les communes de Bonou , karimama, Malanville et Zagnanando.