Spread the love

poste-2Les travailleurs de la poste du Bénin ne sont plus en odeur de sainteté avec leur directeur général, Jonas Gbènamèto. Et pour cause, la  mauvaise direction que sa gouvernance a prise depuis quelques mois et le non respect du protocole d’accord signé en 2014 entre la direction et les partenaires sociaux, qui exige le payement d’une prime spéciale de fin d’année. Réunis avec leur syndicat (Syntraposte) en assemblée générale mardi dernier, les travailleurs de la poste ont pris la décision de déposer une motion de revendication et de protestation à l’endroit du directeur général. Ce qui a été fait par la suite par le Secrétaire général du Syntraposte, Vignilé Sinodobe Agli. Mobilisé ce lundi 26 décembre par ce dernier,poste-3 les travailleurs, bandeau rouge sur la tête, ont envahie la cour intérieure de la direction générale de la poste pour manifester leur mécontentement. Il prévoit demain un sit-in au sein de la direction. En cas de non satisfaction, il est prévu une grève de 48 heures avec tacite reconduction. A noter que cette crise intervient à un moment où le gouvernement béninois est en congés. Nous y reviendrons….

Léonce ADJEVI