Spread the love

faux-medicamentLes vendeurs de faux médicaments arrêtés  le vendredi 24 février passé dans le cadre de l’opération Pangea 9, sont désormais libres de tout mouvement. C’est le verdict prononcé ce jeudi 09 mars 2017 par le juge du tribunal de première instance de Cotonou. Il prononce contre chacun d’eux trois (03) mois d’emprisonnement assortis de sursis plus  une amende de 200.000 FCFA. Ces derniers peuvent désormais rejoindre leur famille en paix. Toute fois les biens numéraires confisqués seront restitués aux ayants droit. Rappelons que le vendredi 24 février dernier, le gouvernement a démarré une lutte implacable contre les faux médicaments qui circulent sur le territoire nationale. Cette opération a permis de confisquer plus de 80 tonnes de faux médicaments.

Laure Assankpon (Stag)

.