Spread the love

Toboula-2L’opération de libération de la berge lagunaire est entrée dans sa phase active ! La berge lagunaire du quartier Akpakpa dodomè fait depuis ce vendredi 11 Août sa toilette. Les habitations érigées sur un domaine d’environ 10 hectares seront rasées sous le contrôle des autorités.

Réveil inhabituel pour les riverains du quartier Akpakpa Dodomè dans le quatrième 20729121_1411104888966273_1377692823727690627_oarrondissement ce matin. Un arsenal de machines déployé pour la circonstance rase les parties déjà identifiées. Les populations concernées ramassent déjà leurs effets, pour une destination non encore identifiée. Me Aboubacar Baparapé est l’avocat défense des sinistrés. Il est venu constater de visu ce qui se fait sur le terrain. «Vous ne pouvez pas être dans les bureaux et défendre les droits de l’homme. C’est pour cela, sur invitation de mon client, je suis arrivé ici pour constater comment les démolitions se font, quelles sont les installations qu’ils veulent détruire » a-t-il justifié. Philipe Zoumènou, lui, est le coordonnateur du programme de protection du Littoral. A l’en croire, cette intervention entre dans le cadre des travaux de protection de la côte à l’Est de Cotonou. «  Nous avons un domaine de près de 10 hectares à libérer. Les travaux sont entrés dans leur phase opérationnelle, nous avons besoin d’espace pour faire beaucoup de choses. Mais avant cela, nous avons mis 10 mois à travailler avant d’arriver à cette phase aujourd’hui » a-t-il laissé entendre. Les populations apprécieront à la longue, les travaux en cours selon  Isidore Gnonlonfoun, maire intérimaire de la ville de Cotonou. A noter que l’opération s’est déroulée sous l’œil vigilant de Modeste Toboula, Préfet du Littoral, des  autorités du Ministère du cadre de vie et des forces de sécurité.

Léonce Adjévi