Spread the love

JANVIER-YAHOUEDL’honorable Janvier Yahouédéou est le nouveau président du parlement régional du Comité Interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Cip-Uemoa). Il a été investi à la tête de cette institution à l’occasion de la 36ème session ordinaire de ce parlement dont les travaux se tiennent à Ouagadougou au Burkina Faso du 09 au 23 août 2015. (Lire ci-dessous l’intégralité du discours de l’honorable Janvier Yahouédéou à l’occasion de son installation à la tête du parlement régional du Cip-Uemoa).

OUAGADOUGOU, LE 17 AOUT 2015

 « Excellence Monsieur le Président,

Honorables Députés, Chers collègues

Mesdames, Messieurs,

C’est avec un immense plaisir que je prends la parole devant notre auguste assemblée. Je voudrais d’abord commencer par remercier le Président Cipriano CASSAMA, Président de l’Assemblée nationale de la Guinée Bissau, les membres du Bureau et tous les Députés membres du CIP-UEMOA pour l’accueil qui nous a été réservé, mes collègues et moi.

En pareille circonstance, il est en effet difficile de trouver le mot juste pour traduire la joie qui anime quand on est désigné pour prendre les rênes d’une auguste institution communautaire comme le CIP-UEMOA, qui a vu passer tant d’illustres et éminentes personnalités qui ont mis leur talent, leur expérience et leur énergie au service de l’intégration régionale.

Honorables députés, chers collègues,

Je mesure la lourde responsabilité qui vient de m’être confiée par les hautes autorités de mon pays, le Bénin, et par mes collègues ici présents. Cette charge, je m’engage à l’assumer dans le respect, la solidarité et la convivialité. Pour la réussir, j’aurai besoin, chers aînés, de votre soutien et de vos conseils pour continuer l’œuvre entamée par mes prédécesseurs, consolider les acquis afin que soit porté plus loin le processus d’intégration régionale auquel nous sommes tous profondément attachés.

Je m’inspirerai de la riche expérience du CIP pour orienter chaque action dans le sens des aspirations de nos populations et ce, conformément aux dispositions statutaires de notre organe.

Comme vous, je veillerai à lui faire jouer pleinement son rôle d’instrument d’expression politique au sein de notre espace communautaire.

Je vous promets de faire de la consultation et la concertation, ma devise.

Je ferai en sorte que le CIP-UEMOA honore ses engagements, exécute ses activités statutaires, consolide sa diplomatie parlementaire et contribue, comme il l’a toujours fait, à la consolidation de la paix, de la sécurité et à l’enracinement de la démocratie au sein de notre Union ».

Je vous remercie de votre attention.

Le Président