Spread the love
François Abiola
François Abiola

Suite à sa menace dans la soirée du lundi 23 Mars dernier de démarrer l’opération ¨Hôpitaux morts ¨ le gouvernement béninois à invité l’intersyndicale des ressources humaines en santé pour l’examen ce jour mercredi 25 mars du protocole d’accord signé entre les deux parties hier. Ceci afin de mettre fin aux mouvements de débrayage qui ont cours dans le secteur sanitaire depuis un certain temps.

Au cours de la dernière rencontre avec les travailleurs de la santé lundi dernier, le Ministre d’Etat François Adébayo Abiola avait promis à l’intersyndicale la signature d’un protocole d’accord. L’objectif étant d’empêcher la mise en œuvre de l’opération hôpitaux morts qui devrait commencer hier mardi. Ledit protocole a donc été rédigé et signé par les deux parties, à en croire la Trésorière Générale de l’intersyndicale des ressources Humaines en Santé Odjoudé Basilia Ahouansou. Et ce soir à 18 heures l’intersyndicale et la délégation ministérielle vont se retrouver pour débattre du protocole. Jointe au téléphone, Odjoudé Basilia a confié que c’est à cause de cette ouverture du gouvernement que l’intersyndicale a décidé de surseoir à l’opération¨ hôpitaux morts, ¨ prévue initialement pour mardi, mercredi et jeudi. Elle a ajouté que l’intersyndical n’attend que les conclusions qui seront issues de la rencontre de ce soir. « Nous ne sommes pas en train de croire, mais nous pouvons dire que nous voulons voir aujourd’hui jusqu’où le gouvernement veut aller, parce qu’il a intérêt à ce que ce problème trouve de solution. Si nous arrivons ce soir à trouver une solution, alors là c’est que la crise va avoir une autre issue. » Puis elle ajoute « Maintenant si nous n’arrivons pas à trouver une solution ce soir, cela voudra dire que la crise n’aura été repoussée que d’une semaine. Pour le moment la grève de 72 heures continue ».

                                                        Aldo Gaspard Ba