Spread the love

Ouvrage ChèkpoLe mois de juin 2018 a été prolifique pour l’écrivaine franco-béninoise Edwige Chékpo. Elle a publié trois œuvres littéraires de genre différent.

« 3R Réflexions, Rêveries, Romance : de l’adolescence à l’âge adulte 1977 à 2017 », « Le choc des nouvelles » et de « La mémoire collective assassinée jusqu’à quand ? Affaire capitaine Michel Aïkpé 20 juin 1975-20 juin 2017 ». Voilà les 3 ouvrages publiés par Edwige Co au mois de juin 2018. Le 1er ouvrage a été publié le 5 juin 2018. Intitulé, « 3R Réflexions, Rêveries, Romance : de l’adolescence à l’âge adulte 1977 à 2017 », l’ouvrage fait au total 102 pages. Il est un condensé d’extraits d’écrits de 1977 à 2017 qui abordent différentes thématiques. Les contextes d’écriture ne sont pas les mêmes, mais témoignent de pensées, réflexions qui traversent le temps : mélange de sentiments où se croisent rêves, imagination, réalité…, le tout dans un style ouvert et attractif à tout lecteur qui ose l’explorer. L’œuvre  est un voyage afin de se libérer des prisons intérieures et des chaînes extérieures. Elle peut être lue sur le lien https://www.edilivre.com/3-r-edwige-chekpo.html. Le deuxième ouvrage, « Le choc des nouvelles » est un livre qui, par son originalité, amène tout lecteur à vivre l’univers des histoires : une diversité de personnages dans des rôles variés, des milieux de vie différents qui vous plongent dans des aventures surprenantes à travers le monde. Il est fait dans un format roman (134×204) et comporte  62 pages qui se digèrent facilement, car chaque phrase incite le lecteur à découvrir la phrase suivante. La plume fascinante de l’auteur peut être découverte avec des récits tels que: le défi du sable, Tania, l’hirondelle énigmatique et bien d’autres. Publié le 7 juin 2018, ce livre, outre sa forme physique, existe également en version numérique sur le lien https://www.edilivre.com/le-choc-des-nouvelles-edwige-chekpo.html. Le troisième livre est un recueil d’histoires, un bréviaire d’investigations et de vécus. Il a nom « La mémoire collective assassinée – jusqu’à quand ? Affaire capitaine Michel Aïkpé 20 juin 1975-20 juin 2017 ». Il vient rompre le silence sur l’histoire le capitaine Michel Aïkpé qui a été l’un des piliers de l’histoire béninoise. Il est à la fois un monument historique pour faire vivre la conscience historique et sociale, mais également un témoignage qui restitue la vérité à travers les déformations qui ont marqué 42 ans de méconnaissance des valeurs héroïques du capitaine Aïkpé. L’objectif de l’auteur est de rendre hommage à un défunt, ex-ministre de l’Intérieur et de la sécurité, assassiné, et surtout de poser les graines pour une réhabilitation à titre posthume de Michel Aïkpé. « La mémoire collective assassinée – Jusqu’à quand ? Affaire capitaine Michel Aïkpé 20 juin 1975 – 20 juin 2017 » est un ouvrage qui mérite d’être lu pour avoir assez de lumière sur ce héros national que l’on doit célébrer afin de stimuler chez les Béninois les valeurs qu’incarnaient l’homme en uniforme, le capitaine Michel Aïkpé. Selon Edwige Chékpo, la transmission de l’histoire est un devoir qui doit se faire dans la loyauté et la plus grande objectivité. L’ouvrage est disponible dans les librairies du Bénin.

 Qui est Edwige Chékpo ?

 Edwige Chékpo est une auteure franco-béninoise dont la plume traverse le temps pour façonner des ouvrages en différents genres littéraires. Après avoir commencé des études universitaires à la faculté de Droit, elle a embrassé les Lettres modernes. Titulaire d’un Dea en Littérature comparée (Paris Sorbonne) depuis 1990, elle a arpenté les couloirs de l’enseignement en tant que formatrice et professeure de français, histoire-géographie … Elle a publié 19 ouvrages en poésie, roman, théâtre, contes, nouvelles au Canada et en France.

 AT