Spread the love

 BAC-2015 Le Directeur de l’Office du Baccalauréat Alphonse da Silva a rendu public ce mardi 04 Août 2015 les noms des lauréats au Baccalauréat 2015.  Cette initiative de l’office du bac, a pour objectifs d’encourager les meilleurs établissements d’une part et d’anticiper sur la désinformation dans laquelle certains établissements moins qualifiés se lancent à travers des publicités mensongères d’autres part.

 Les meilleurs élèves et les meilleurs établissements au plan national, par série et par département sont révélés. Pour preuve dans les séries distinctes, les établissements suivants ont eu 100% : le Collège Catholique Jean Paul II de Djougou et cours privé La Rose de Cotonou ont eu 100% en série A2 ; En série C, le cours privé Jean Michel faucon à Calavi, le Collège d’enseignement général 1 de Ouidah et le Lycée militaire des jeunes filles de Natitingou ont respectivement eu 100% au Bac ; En série B et G3 le Cours privé St Félix à Godomey s’est illustré avec 100% d’admis ; Dans la série G2, le Collège catholique Agoué non loin de Grand popo s’est hissé au podium des 100%. Le Lycée militaire des jeunes filles de Natitingou a supplanté tous les établissements en décrochant les 100% en série D.

 Au classement, 68 bacheliers béninois ont eu la mention « très bien », c’est-à-dire une moyenne de 16/20. A l’issue de la première délibération, le premier du Bac de session Juin 2015, est un élève de la série D ayant pour nom Hadji Samuel ; il a obtenu une moyenne de 18, 54 sur 20 et vient du Collège Catholique d’Azovè dans le Couffo. Les neufs lauréats qui le suivent ont eu des moyennes se situant entre 17,18 et 17,90. La première de la série C au Bénin est une fille. Elle s’appelle Séhou Cadnelle Thania Hounkpevi, et vient du Cours privé Robert Djidonou de la ville de Porto-Novo.

 Il convient de rappeler que sur les 116 865 candidats inscrits à la ligne du départ pour aller à l’assaut de ce premier diplôme universitaire, 113 064 candidats ont répondu effectivement présents suite à la convocation de l’Office du Baccalauréat, dans les différents centres de composition au plan national. Après les examens, 38 747 candidats, soit un taux de 34,26% ont réussi à décrocher  le premier diplôme universitaire. Mieux, sur les 38 747 bacheliers, la Direction de l’Office du Baccalauréat a  dénombré  26 312 garçons admis contre 12 435 filles titulaires du prestigieux  diplôme du Baccalauréat béninois depuis le 16 juillet 2015, date de la première délibération.

 Léonce ADJEVI