Spread the love

Ong-ADELL’amélioration des moyens de subsistances des populations les plus pauvres vivant dans la zone humide de Zoungomey, un village de la commune de So-Ava est une préoccupation de l’Ong Action Intégrées pour le Développement Local (Adel). Cette organisation a formé cinq membres dont deux femmes du groupement Enangnon de cette localité dans le domaine de la production de l’aquaculture avec la mise à leur disposition de deux cages flottantes. La cérémonie officielle de la présentation des résultats aux partenaires a eu lieu ce mercredi 15 juillet à So-va.

Conserver la biodiversité, promouvoir les techniques adaptées de défense et de restauration des sols. Telles se présentent les principales missions de l’Ong Action Intégrées pour le Développement Local (Adel). Cette organisation à travers le Projet d’Appui à la Protection des Berges de la rivière Sô a montré ce mercredi les résultats qu’elle a obtenu à partir de l’expérimentation de l’aquaculture dans le village de Zoungomey situé dans la commune de So-Ava. Au début du programme, il était seulement question de la protection des berges par des forêts mixte avec la plantation de bambous et d’acacias. La production aquacole n’a démarrée par la suite que dans le but d’accompagner le reboisement au niveau des berges a expliqué le coordonnateur du programme Julien Houndolo. A en croire ce spécialiste de l’économie coopérative, les résultats de l’expérience de l’aquaculture dans le village de Zoungomey ont été concluants avec la production de 3 tonnes 200 kilo au lieu de 2 tonnes 500 prévu au départ avec une recette de près de 3 millions de francs CFA en l’espace d’un mois. Le lancement de la vente des produits issus de l’aquaculture dans le village de Zoungomey a été fait en présence du maire de la commune de So-Ava Joseph Onitchango mais aussi en présence des partenaires tels que le Fonds National pour l’Environnement et le Climat, la fondation Tonon spécialisé dans la formation de l’aquaculture, le ministère de l’environnement. Le représentant du Programme des Nations Unies, Mathieu Houinato a saisi l’occasion pour sensibiliser les bénéficiaires du programme et les a exhorté à faire de la préservation de leur milieu de vie une priorité. Le Projet d’Appui à la Protection des Berges de la rivière Sô (PAPB-SÔ) a démarré ses activités depuis octobre 2013, activité qui prendra fin en Août prochain. ADEL-ONG mène sur le terrain des actions de mobilisation et d’organisation des jeunes et des femmes dans tous les travaux de reboisement, de renforcement de capacités et de production aquacole en vue de contribuer à la protection des berges de la rivière Sô en proie à une forte dégradation.

Marcus Koudjènoumè