Spread the love
Photo de famille de quelques officiels
Photo de famille de quelques officiels

Les acteurs de la mise en œuvre des évaluations environnementales au Bénin suivent depuis la matinée de ce mardi 7 mars un atelier de formation à Cotonou. Pendant trois jours, personnels de bureau d’étude, cadres des ministères et des ONG intervenant dans la protection de l’environnement seront mieux outillés en la matière.

Il s’agit d’une initiative de  Bénin Environment and Education Society, Bees-Ong en collaboration avec l’Agence Béninoise pour l’Environnement qui a pour objectif d’accroître la maîtrise des outils d’évaluation environnementale.« Le Bénin dispose d’un cadre juridique détaillé qui s’est enrichi au cours des quinze dernières années mais malheureusement, le défi majeur reste l’application rigoureuse et la diffusion systématique des textes. Cette application approximative est due à une méconnaissance et à une mauvaise appropriation des textes relatifs à l’environnement et au manque de saisine des instances judiciaires pour les plaintes liées aux problèmes environnementaux. La raison de notre présence ce matin est de nous outiller pour mieux élaborer nos textes » a déclaré Maximin Djondo, directeur exécutif de Bees-Ong. Les participants à cet atelier de formation auront droit à des communications qui seront animées par un panel de formateur composé d’universitaires et de praticiens de la procédure d’évaluation environnementale. En autres thèmes, il sera question des normes et performance en évaluation environnementale des Partenaires techniques et financiers, de la démarche méthodologique de l’élaboration des études d’impact sur l’environnement et les outils pratiques d’analyse environnementales ainsi que des cas pratiques. Pour Jeanne Josette Akoha Acacha, directrice de cabinet du ministre du cadre de vie, ledit atelier est le premier d’une série inscrite au plan de travail annuel 2017 de l’agence Béninoise pour l’environnement. A en croire cette dernière, ce renforcement de capacité est en adéquation avec le pilier 3 du programme d’action du gouvernement 2016-2021 qui vise à améliorer le bien être de tous et la préservation de l’environnement.

Marcus Koudjènoumè