Spread the love
PORT CASQUE
Le Casque

Le contrôle du port de casque obligatoire aux motocyclistes par les forces de sécurité publique a connu une forte résistance dans la soirée de ce mercredi 4 mars à Natitingou. Un contrevenant, conducteur de taxi moto, a été pourchassé et arrêté par la police au rond point central de la ville de Natitingou. Le conducteur de taxi moto et sa cliente, une vielle de soixante ans environ, ont été brutalisés et renversés dans un caniveau par l’équipe de patrouille du commissariat de la ville. La vieille s’en est sortie avec un déboîtement de la jambe droite et transportée à l’hôpital pour des soins. Le jeune conducteur de taxi moto a été arrêté. Mais son embarquement par la police a connu une forte résistance de la population. Elle a encerclé le véhicule de patrouille de la police qui s’apprêtait à embarquer, de force, l’intéressé. Cette population, lassée par les tracasseries policières, était prête à en découdre avec les forces de sécurité. Débordés, les agents du commissariat de la ville de Natitingou ont fait usage de gaze lacrymogène pour disperser la foule surchauffée. Un policier a été blessé, suite à la mauvaise manipulation du gaze lacrymogène. Le bilan de cette échauffourée fait état de deux blessés graves. Le conducteur de taxi moto est en garde à vue au commissariat de la localité. D’après des sources dignes de foi, le commissariat de police de Natitingou aurait, depuis le lundi 2 mars dernier, repris cette opération de contrôle de port de casque obligatoire suite aux instructions fermes du Préfet des départements de l’Atacora et de la Donga, Gervais N’Dah-Sékou.

Hervé M. Yotto (Br Atacora-Donga)