Spread the love

PIERRE-AWADJIConformément aux textes de la décentralisation, le maire de Lokossa a organisé,  vendredi 31 août 2018, une séance de reddition de compte. Cette séance qui a connu une forte participation des chefs villages, des sages et des membres du comité de lotissement vise à sensibiliser, selon le maire Pierre Cocou Awadji, les propriétaires terriens des dispositions légales et réglementaires du foncier et de leur faire l’état des lieux des maisons loties  de la Commune. Selon le N°1 de la commune de Lokossa, toutes les autorités investies de quelque pouvoir doit savoir quelles attitudes adopter quant à l’acquisition ou la vente de parcelles. « Selon l’article 2 de la loi 1997-29 du 15 Janvier 1999 portant organisation des Communes en République du Bénin, la Commune constitue le cadre institutionnel pour la démocratie. A cet effet, la commune se base sur ses propres fonds ou celui de ses partenaires pour réaliser les travaux de lotissement », a-t-il fait savoir avant de faire l’état des lieux des maisons loties dans la Commune. Selon lui, 213 maisons ont été loties en 2015, 75 en 2016 et 444 en 2017. Au total, il y a 832 parcelles qui ont été loties de 2015 à 2018 pour un coût global de 73 millions 853 milles FCfa. Au regard des difficultés dont le non-paiement des frais de lotissement de leurs terrains, le premier responsable de la commune a précisé qu’il va s’engager dans la sensibilisation des propriétaires terriens afin que ceux-ci comprennent les enjeux du lotissement et qu’ils puissent contribuer à la réussite de ce dernier dans la Commune.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)