Spread the love

Theophile-DakoLes travaux de lotissement vont démarrer sous peu  dans certaines localités de la Commune de Djidja. Ainsi en a décidé les conseillers communaux lors de leur 4ème session extraordinaire de l’année qui s’est tenue, mercredi 30 mai 2018, à la salle de délibération.

Pas de développement durable sans le lotissement ! La Commune de Djidja a fait sien ce crédo. Ainsi, à travers la délibération du conseil communal en sa 4ème session extraordinaire, le maire Théophile Dako (photo) a été autorisé aux fins de lancer les travaux de lotissement dans les localités de Dan, Setto, Oungbègamè, Mougnon, Djidja-centre et dans l’arrondissement de dans. Cette décision prise à l’issue de la validation des rapports de la commission affaires domaniales et environnementales, vise à viabiliser ces zones en vue d’attirer plus d’investisseurs et de sécuriser le foncier qui constitue une propriété inaliénable. A ce titre, un comité est mis en place et se chargera de sensibiliser les populations de ces zones retenues sur l’importance du lotissement, les démarches à suivre et les comportements qu’elles doivent avoir pour accompagner le processus. A ce niveau, le président du conseil a souhaité que les chefs du village des régions à lotir soient impliqués afin de susciter l’adhésion de tout le monde. A en croire Théophile Dako, sans le lotissement, pas de l’eau, d’électricité, d’école, ni de  centre de santé encore moins de marchés ou d’infrastructures sociocommunautaires. Donc, il a appelé ses administrés à réserver un accueil chaleureux aux membres de ce comité. En dehors de ce point capital, les conseillers ont également statué sur d’autres questions touchant à la vie de la Commune. Entre autres, l’on peut citer le point de la gestion faite du parc à bœufs de Kakatèhou. Du compte rendu, il est à noter la mauvaise gestion ayant entraîné la dilapidation des ressources et l’instauration de l’anarchie et des faux-frais. A la lumière de ces faits, le conseil a demandé au maire de prendre ses responsabilités pour redonner à cette infrastructure toute sa place dans le développement de la Commune. En clôturant les travaux, le maire a salué les conseillers pour tout l’intérêt qu’ils accordent désormais au développement de la Commune. En témoigne la qualité des débats et l’ambiance conviviale qui a prévalu tout au long des échanges entre les 19 conseillers présents.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Zou-Collines)