Spread the love
Luc Fernand Kpelly
Le Directeur des études, Luc Fernand Kpelly apporte des clarifications

Depuis peu, une fausse liste des universités privées autorisées au Bénin circule sur les réseaux sociaux. Sur ladite liste, l’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (Issic)  n’y figure pas. Dans cette interview accordée à la radio Océan Fm, le Directeur des études a été on ne peut plus clair. Pour Luc Fernand Kpelly, Issic est bel et bien autorisé par les autorités ministérielles. Lisez.

Océan Fm : Le nom de votre Institut Issic ne figure pas sur la liste des universités privées autorisées à exercer au Bénin qui circule sur les réseaux sociaux. Comment cela s’explique

Luc Fernand Kpelly : Je n’ose pas y croire. Si c’est vrai, c’est un coup bas. Je n’ose pas parler de coup bas. Je préfère parler d’oubli. Et si ce n’est pas l’oubli, c’est que nous sommes victimes de notre succès. Issic est bel et bien autorisé par les autorités ministérielles. Si notre nom ne figurerait pas sur une liste, alors je voudrais me reprendre : c’est un oubli ou alors c’est un coup bas.

Que diriez-vous pour rassurer les anciens étudiants qui sont déjà inscrits ici et les nouveaux qui aimeraient prendre par ici pour leur formation ?

Je disais tantôt que c’est un coup bas, probablement parce que lorsqu’un élève réunit les conditions pour se retrouver au-dessus du lot et que malheureusement son nom ne figure pas sur la liste des admissibles, on va fouiller. Alors que dans ce cas, nous avions déjà même eu notre papier d’admission avant que cette liste ne circule sur les réseaux sociaux. Nous rassurons les étudiants, d’abord ceux qui sont déjà avec nous, de ce qu’ils sont dans l’une des meilleures écoles de la place qui forment dans  les sciences de l’information et de la communication. Nous les rassurons de ce que nous ferons davantage pour mériter leur confiance et la confiance des parents qui ont bien voulu qu’ils viennent s’inscrire ici. Il n’y a pas de crainte à avoir. Ils sont dans la meilleure école qui puisse exister et qui se consacre exclusivement à la science de l’information et de la communication.

Les cours reprennent sous peu. Est-ce que Issic est en train de prendre des dispositions ?

Non seulement on est en train de prendre des dispositions, mais je pourrais même dire que tout est fin prêt pour accueillir les nouveaux étudiants. Tout est fin prêt et si les autres ne savent pas faire, il se pourrait bien qu’ils ne trouvent pas de place pour s’inscrire. Les premiers seront les mieux servir, comme on  le dit. Nous avons déjà des intentions d’inscription. Nous avons déjà des inscrits et si les autres ne se manifestent pas, il se pourrait bien que malgré leur bonne volonté, ils n’aient pas de place pour s’inscrire. Donc, je leur conseille de se hâter, parce que chez nous, c’est suite à des tests que nous recevons les étudiants comme des inscrits.

Propos recueillis par Boris Koumagnon et transcrits par Déborah Koffi (Stag)