Spread the love
rotary
Les membres du club Cotonou Citron au terme de la soirée

Les membres de Rotary Club Cotonou Citou ont organisé dans la soirée du lundi 24 octobre 2016 au Bénin Royal Hôtel de Cotonou une causerie autour de la maladie de la Poliomyélite. L’initiative entre dans le cadre de la célébration  ce même lundi de la Journée mondiale de lutte contre cette maladie invalidante qui frappe surtout les enfants. 2 communications au cours d’une soirée portes-ouvertes dénommée :  » Le Rotary et le combat contre la Polio » ont été présentées. La première animée par Aurel Adjakidjè, spécialiste en santé communautaire et médecin chef de Sèmè-Podji a abordé les contours de la maladie notamment ses manifestations, le mode de transmission et le traitement qui n’est pas curatif. Le communicateur a insisté sur la vaccination qui constitue l’arme la plus sûre pour se protéger. Le médecin chef a indiqué qu’aux débuts des années 1990, la poliomyélite touchait 350 000 personnes par an dans 125 pays. La maladie était comptée parmi les maladies les plus redoutées au monde paralysant des milliers d’enfants tous les ans et provoquant de nombreux décès. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) aidée de ses nombreux partenaires dont le Rotary International, ont lancé une vaste campagne de vaccination qui a favorisé le déclin de la maladie. D’après les statistiques, la polio a régressé de 99% depuis 1988 passant de 350 mille à 223 cas notifié en 2013. Aujourd’hui, de nombreuses zones de la planète ont été complètement immunisées puis débarrassées de la maladie. Seuls 3 pays constituent encore des foyers de résistance à la polio. Il s’agit du Nigeria, du Pakistan et de l’Afghanistan a indiqué Aurel Adjakidjè qui précise que le Bénin doit maintenir la veille vue que des poches de résistance existent toujours au Nigeria. La 2ème communication présentée par Crestia Villaça concerne la Fondation Rotary et ses réalisations à travers le monde. Une fondation qui existe depuis juin 1917 et qui fête en 2017 son centenaire. A en croire Crestia Villaça, l’origine de la Journée mondiale de la polio revient au Rotary International et ses nombreux partenaires. Les actions lancées depuis 31 ans dans le cadre de cette campagne selon la communicatrice ont permis d’obtenir des résultats spectaculaires. Chaque membre du Rotary Club doit s’estimer heureux d’avoir écrit une page de l’histoire, a-t-elle conclu. Chamsi-Deen Daga, président du Rotary club Cotonou Citou a, pour sa part, remercié les participants à la causerie.

Marcus Koudjènoumè