Spread the love
Formation Centif
75 agents en formation

75 stagiaires composés de magistrats, d’officiers et sous-officiers de la police républicaine, de la douane et des eaux, forêts et chasses, bénéficient depuis lundi 7 janvier 2018, d’une série de formations en conduite d’enquête et de poursuite pénale. L’initiative émane de l’Union européenne en partenariat avec la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). Elle a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs en charge de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans la conduite d’enquête et le financement des capitaux. Selon le président de la Centif, Thomas Azandossessi, cette formation arrive à point nommé. « Elle arrive pour combler un vide important de déficit de connaissances des différents acteurs en charge de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ainsi que l’a révélée l’évaluation nationale des risques de blanchiment de capitaux et du financement de terrorisme réalisé par le Bénin et dont le rapport a été approuvé en novembre dernier par le gouvernement », a-t-il fait savoir. Dans son mot d’ouverture, la représentante résidente adjointe de l’Union européenne au Bénin, Véronique Janssen,  est revenue sur l’importance de cette formation. A l’en croire,  elle est d’autant plus cruciale qu’au-delà des questions techniques liées aux enquêtes et à la répression de ce phénomène. « Il s’agit en réalité de faire rayonner la justice sociale et économique dans un contexte national et régional », a-t-elle déclaré. Il est à rappeler que cette série de formations de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme des autorités d’enquêtes et de poursuite pénale va durer environ trois semaines.

Léonce Adjévi