Spread the love
tessi
Adam Boni Tessi, président en exercice de l’Ibraf Oci

Plusieurs délégations en provenance des pays membres du Forum des Autorités de régulation de l’audiovisuel des Etats membres de l’Organisation de la conférence islamique (Ibraf Oci) participent depuis lundi 19 février 2018 à Cotonou, à la 6ème réunion annuelle et à la Conférence internationale  de cette instance. Le ministre de la Justice, Joseph Djogbénou a présidé l’ouverture des travaux.

« Les Médias pour l’harmonie mondiale : le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme et l’islamophobie » et « Changement rapide de la technologie et cohérence de la législation sur la radiodiffusion ». Ce sont les thèmes sur lesquels se tiendra la 6ème réunion annuelle et la Conférence internationale des pays membres du Forum des Autorités de régulation de l’audiovisuel des Etats membres de l’Organisation de la conférence islamique (Ibraf Oci). Pendant 48 heures, les experts des pays membres de l’Ibraf Oci réfléchiront sur la contribution des médias dans la lutte contre le terrorisme et l’islamophobie. Dans son mot de bienvenue, le président en exercice de l’Ibraf Oci, Adam Boni Tessi,  a exprimé sa gratitude à ses hôtes  pour leur participation effective à ces assises qui interviennent dans un contexte où le terrorisme et l’islamophobie ravagent le monde. « Alors que le monde est confronté à la montée du terrorisme et de l’islamophobie, les instances de régulation de la communication se doivent de mettre en commun leurs expériences pour amener les médias à mieux informer les populations et à jouer leur rôle d’éducation et de sensibilisation », a-t-il déclaré. Quant au président du Conseil suprême des radios et télévisions (Rtuk) de la Turquie, ¡lhan Yerlikaya, il a rappelé que les professionnels des médias ne doivent pas utiliser leurs canaux de communication à des fins propagandistes pour les terroristes. « Tout en couvrant les nouvelles sur les actes terroristes, les professionnels des médias devraient désormais agir en toute responsabilité, parler des vérités, être objectifs et ne donner aucune occasion d’utiliser les médias comme des armes », a –t-il déclaré. Le ministre de la justice, Joseph Djogbenou, dans son discours d’ouverture, a invité les hommes des médias à davantage s’engager dans la lutte contre le terrorisme et l’islamophobie. Les travaux prennent fin ce jour.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)